92 rue Saint-Denis, 75001 Paris

Accueil > ACTUALITES DE L’EGLISE > Grande première à Saint Leu ! Notre doyenné a...

Grande première à Saint Leu ! Notre doyenné a...

Grande première à Saint Leu !
Notre doyenné a reçu la primeur d’une l’intervention magistrale : celle de l’équipe diocésaine chargée du futur aménagement liturgique et culturel de Notre Dame de Paris. Cette intervention se poursuivra dans toutes les autres paroisses parisiennes.
Le 3 mars dernier ( 2021), St Leu accueillait les chanoines Gilles Drouin( Directeur ISL : institut sup de liturgie à la Catho) et Henry de Villefranche ( enseignant aux Bernardins), devant les responsables de notre doyenné. Une question : comment constituer un terrain commun entre la cathédrale et la dizaine de paroisses environnantes ?

Une brochure est à l’étude ( projet suivi par le chanoine William-Jean de Vandière) et présentera la cathédrale, entourée de cette dizaine de paroisses si proches, rive droite ( comme St Leu) et rive gauche. Les intérêts historiques, les œuvres d’art, la vie actuelle de chaque paroisse ou communauté seront signalés. Une invitation est lancée pour une collaboration entre les équipes d’accueil des paroisses et celles de la cathédrale.
En temps habituel, ( avant l’incendie) : 3000 manifestations se déroulent chaque année dans la cathédrale ( entre les offices, les messes et célébrations, les concerts, expositions…) . Certaines pourraient inspirer les paroisses environnantes. Et les recherches et travaux liturgiques entrepris pour la cathédrale pourraient se poser dans les paroisses. ( place de l’autel et de l’ambon, des fonts baptismaux, du siège du célébrant, des laïcs…. Eclairage et positionnement des œuvres d’art, parcours catéchétiques proposés, signalétique..). Une église est un corps vivant qui célèbre ; chaque membre doit être à sa juste place. Ministres ordonnés dans le chœur, laïcs dans la nef : la tête est aussi importante que les membres !
L’incendie récent de la cathédrale a montré l’ image mondiale de celle-ci. La plupart des média du monde ont annoncé l’incendie de Notre Dame, sans même mentionner le pays, tant sa notoriété est importante ! La célébration de l’eucharistie au milieu de personnes de toutes cultures et de toutes nationalités est une réalité finalement assez rare, elle correspond à une volonté. La plupart des autres sanctuaires du monde célèbrent l’eucharistie dans une chapelle, isolée des grandes foules.
L’expression de la Foi de l Eglise ( comme elle peut s’observer sur les grands portails sculptés) rejoint les préoccupations de tout être humain. Le sens et l’origine de la vie, la mort, le soucis des autres, la responsabilité de nos actes ( Jugement Dernier)… : autant de thèmes universels.
Un parcours catéchuménal est en étude : Du Nord au Sud ( avec les œuvres d’art des chapelles de la nef , du chœur et les grandes rosaces). Création ,Exode, …Puis St Jean Baptiste, la vie du Christ, l’axe de la Piéta surmontée de la grande croix dorée, l’allée des saints, la vie de l’Eglise… Avec la présence de nombreuses œuvres d’art de haute qualité dans les églises du centre de Paris, monte cette question : comment le culturel et le cultuel peuvent se rejoindre ? Et les chiffres évoluent : sous le cardinal Lustiger en 2004 : 6 millions personnes accueillies par an, et 12 millions en 2O2O ! Notre Dame est le monument le plus visité en France, bien avant la tour Eiffel ou Versailles.
Aujourd’ hui le concile Vatican II a 50 ans : on commence certainement à bien aborder de nombreuses questions, dans ce temps de maturation.
A.B.+, curé de Saint Leu Saint Gilles.
Ci-joint l’article de Gilles Drouin « Initier au mystère de et par la cathédrale »( Institut Catholique de Paris, Tranversalités, juillet 2020)