FIP n° 450 du 20 juin au 10 juillet 2021

Passons sur l’autre rive…

Tempête sur la mer de Galilée comme il peut en exister encore avec la même soudaineté et la même violence. Marc en multiplie les détails, obscurité de la nuit, grand tourbillon de vent, vagues masse chaotique se soulevant, se ruant sur la barque au point de la remplir. Fragilité du bateau dans ces éléments déchaînés !

C’est Jésus qui les a embarqués pour cette traversée : « Passons sur l’autre rive » et, voilà que fatigué après toute une journée à enseigner, il s’endort. « Et lui, il est à la poupe. »  Donnée par Marc, cette précision interroge. Sur les bateaux anciens, le gouvernail était à l’arrière du bateau. Et, se trouver à la poupe, ce serait logiquement être prêt à gouverner le bateau. Etrange sommeil ! Jésus serait-il inconscient du danger qui menace ? « Maître, tu ne te soucies pas que nous périssions, cela ne te fait rien !» Ce cri jaillit de la détresse des disciples éveille Jésus qui se lève, se dresse, verticalité de l’homme debout, le verbe grec dit toute la dimension pascale de ce passage : « Tais-toi, sois muselé !». Injonction tranchante déjà utilisée en Marc 1,25 et qui rappelle que, pour ces hommes, la mer est considérée comme l’habitacle du démon et des forces du mal que Dieu seul peut maîtriser. Parole d’autorité qui réalise ce qu’elle dit et établit un grand calme, cette paix qui est celle donnée par la présence du Ressuscité au soir de la Résurrection.

Puis dans un second temps, Jésus se tourne vers les disciples : « Pourquoi êtes-vous terrifiés, vous n’avez pas encore la foi ? », les invitant à relire ce qu’ils viennent de vivre, à démasquer, au cœur de l’épreuve, la tentation d’interpréter le silence de Dieu comme une indifférence, une absence.

Les disciples ont-ils pu entendre la question, saisis dans tout leur être « d’une grande crainte », celle que l’on éprouve en présence de Dieu et de la manifestation de sa puissance ? La question de Jésus croise une autre question : « Qui est-il donc celui-ci pour que même le vent et la mer lui obéissent ? ». Cette autorité sur le mal, cette maîtrise sur les éléments déchaînés n’est pas seulement celle du rabbi qu’ils connaissent, mais celle de Dieu lui-même. Interrogation sur le mystère même de Dieu dont ils pressentent la présence. Question ouverte qui va les accompagner tout au long de leur chemin avec Jésus.

Que dire des tempêtes dans notre vie où des évènements font surgir en nous peur, désarroi ; crainte d’être engloutis et nous mettent devant notre impuissance ? « Tenez pour une joie suprême d’être en butte à toutes sortes d’épreuves » Quelle audace de la part de Jacques ! Paroles abruptes et paradoxales, difficiles à entendre en des moments de crise à durée incertaine. Et pourtant l’adversité, vents contraires, peuvent offrir à nos libertés :

  • Un temps où dans cette sensation de sombrer laisser jaillir de la détresse un cri : « Pourquoi dors-tu Seigneur ? » Psaume 44,25
  • Un temps où devant le silence de Dieu, son « sommeil », notre foi est épurée de nos attentes idolâtriques, attentes d’un dieu magicien- et de la tentation de le plier à notre volonté.
  • Un temps où mendier la grâce d’une foi confiante s’enracinant de plus en plus dans la certitude que le Ressuscité habite nos nuits et nous appelle à les traverser avec lui, « à la lumière de notre foi pascale ». cf. Lettre du pape François au Cal Marx.

Que nous soit donnée la grâce de nous tourner encore et encore vers le Ressuscité et de crier sur la tonalité qui sera la nôtre à chacun : « Seigneur, je crois, viens au secours de mon manque de foi… » Marc 9,24

Colette Fleury

Horaires habituels

  Du lundi au samedi                    18h30 :   Vêpres suivies de l’Eucharistie  
Le dimanche09h45 /10h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous) 10h00 : Adoration 11h00 : Eucharistie
Le lundi20h30 : Assemblée de prière charismatique  « Action de Grâce »
Le mardi19h : Réunion du groupe DASA 20h : Groupe de prière « Cœur nouveau » Chapelet médité par visio  
Le mercredi20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi18h30 : Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre 

Agenda paroissial

Dimanche 20 juin11h : Messe du 12ème dimanche du temps ordinaire
Lundi 21 juin9h30 : Assemblée Générale de l’association de l’Orgue de saint Leu
Mercredi 23 juin 17h30 : Groupe de prière « Le Bon Larron » 19h30 : Répétition « La Nouvelle Chorale »
Jeudi 24 juin 18h30 : Messe de la solennité de la nativité de saint Jean Baptiste
Samedi 26 juin14h : Groupe chants 14h30 : Prière œcuménique de la communauté malgache  
Dimanche 27 juin11h : Messe du 13ème dimanche du temps ordinaire
Lundi 28 juin18h30 : Messe « des passants « 
Mardi 29 juin 18h30 : Messe de la solennité saint Pierre et saint Paul 19h30 : Prière à saint Michel Archange
Jeudi 1er juillet20h : Conférence proposée par « La Traversée » avec Bertrand Vergely
Dimanche 4 juillet11h : Messe du 14ème dimanche du temps ordinaire
Dimanche 11 juillet11h : Messe du 15ème dimanche du temps ordinaire 12h : Baptême de Simone Schneider

Petite Soeur Elisabeth et Soeur Hubert-Dominique vous invitent à prier avec elles le jeudi 24 juin  au cours de la messe de 18h30 en l’honneur de saint Jean-Baptiste pour leurs frères Jean WEFNIEEWFKA et Hubert DUFOUR qui viennent de rejoindre le Seigneur. Les enterrements auront  lieu le lundi 21 juin,  pour Jean  à Cholet à 10h, et pour Hubert à Wambrechies à 9h30 .

A Noter :        

Du lundi au samedi Adoration à 17h30, puis messe avec vêpres à 18h30.

Le sacrement de réconciliation pourra être reçu tous les jours à 17h.

Ouverture de l’accueil : de 13h à 18h du lundi au samedi.

Ouverture de l’église : de 13h à 19h30 du lundi au samedi

                                    de 9h30 à 12h30 le dimanche

FIP n° 449 du 6 juin au 19 juin 2021

« Accompagné par Dieu »

La vie peut être comparée à un chemin à parcourir et sur ce chemin, Dieu s’offre à nous : « Voici mon corps, voici mon sang ». Il veut faire route avec nous, et l’eucharistie est l’incarnation de ce Dieu en marche avec nous. Oui, nous ne sommes pas seuls car la gloire de Dieu emplit l’univers. Les chrétiens professent cela par leur vie et croient que dans la nuit la plus obscure, une petite flamme illumine leur route. Un proverbe chinois dit : « Le médecin guérit de la maladie, non de la mort ». Si Dieu nous a laissé son corps pour marquer sa présence, il peut aussi nous guérir de la mort.

Qui pourra nous montrer le chemin ? En ces temps difficiles, Jésus nous redit : « Je suis le chemin et la vérité et la vie. » (Jn 14, 6). Les solennités chrétiennes se succèdent (Pâques, Pentecôte, Sainte Trinité, le Corps et le Sang du Christ, le Sacré Cœur de Jésus), les saisons s’alternent et nous ne cessons pas de goûter les bienfaits des pluies et du soleil. Mais qui en est l’auteur ? Celui qui répand ses grâces à tous les êtres vivants dont nous faisons partie.

Oui, nous approchons des beaux jours. Nous profiterons du soleil qui nous a tellement manqué mais aussi nous apprécierons la fraîcheur de l’ombre donnée par les arbres de nos parcs et jardins et cela entre amis ou en famille. On sourit avec les oiseaux qui chantent et qui annoncent la venue de l’été. Cela pourrait-il soulager le poids du jour ou nous offrir une espérance pour le lendemain ? La réponse est propre à chacun mais nous avons le témoignage d’au moins deux disciples de Jésus qui se disaient entre eux : « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous quand il nous parlait sur la route. » (Lc 24, 32). Le fait d’être en route avec lui nous assure qu’on ne se perdra jamais.

Dieu chemine avec ceux qui l’invoquent et ceux qui espèrent en son amour comme le dit le psalmiste. Nous avons besoin de balises, de guide et de nourriture sur notre route pour éviter de chanceler. Dieu lui s’offre comme nourriture mon corps livré pour vous et mon sang versé pour la multitude et de guide. Nous marchons ensemble vers le paradis et malgré les difficultés nous n’abandonnons pas. Théodore Roosevelt disait : « faites ce que vous pouvez, avec ce que vous avez, là où vous êtes ». En d’autres termes, quand on agit de nombreux chemins s’ouvrent devant nous et renforcent l’espérance.

On n’est pas seul, quelqu’un nous accompagne. Dieu demeure au cœur du voyageur. Nous cheminons avec Jésus et chaque petit pas nous mène à notre objectif, alors poursuivons notre marche. Même si demain ne nous appartient pas, gardons espérance et courage. Dieu voit les choses autrement que nous, pourtant il reste auprès de nous.

Personne n’est chargé de mon bonheur à l’exception de moi-même. Joel Dicker avait raison en disant : « Il y aura toujours celui qui ne comprend pas tes choix. Mais on choisit pour avancer, non pour être compris. »

Alors sourions à la vie ! Dieu est là pour nous.

Fr Odon o.ss.t

Horaires habituels

  Du lundi au samedi                    18h30 :   Vêpres suivies de l’eucharistie  
Le dimanche09h45 /10h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous) 10h00 : Adoration 11h00 : Eucharistie
Le lundi20h30 : Assemblée de prière charismatique  « Action de Grâce » via WhatsApp
Le mercredi20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi18h30 : Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre 

Agenda paroissial

Dimanche 6 juin11h : Messe de la solennité du Saint Sacrement
Mardi 9 juin19h : Réunion du groupe DASA
Mercredi 9 juin17h30 : Groupe de prière « Le Bon Larron » 19h30 : Répétition « La nouvelle Chorale »
Jeudi 10 juin                                                   19h30 : Conseil pastoral pour les affaires économiques
Vendredi 11 juin18h30 : Messe de la solennité du Sacré-Cœur de Jésus
Samedi 12 juin9h30 : Fraternité Pentecôte Ile de France 14h : Groupe chant (ouverts à tous)
Dimanche 13 juin11 : Messe du 11ème dimanche du temps ordinaire
Lundi 14 juin20h30 : Reprise en présentiel du groupe de prière « Action de Grâce »
Mardi 15 juin19h : Réunion du groupe DASA
Mercredi 16 juin19h30 : Répétition « La nouvelle Chorale »
Samedi 19 juin10h : Conseil Pastoral
Dimanche 20 juin11h : Messe du 12ème dimanche du temps ordinaire

A Noter :        

Du lundi au samedi Adoration à 17h30, puis messe avec vêpres à 18h30.

Le sacrement de réconciliation pourra être reçu tous les jours à 17h.

Ouverture de l’accueil : de 13h à 18h du lundi au samedi.

Ouverture de l’église : de 13h à 19h30 du lundi au samedi

                                    de 9h30 à 12h30 le dimanche

« Il paraît que les jeunes ne veulent pas se marier, surtout en ces temps si difficiles. Vraiment ? Se marier et partager la vie est une belle chose. C’est un voyage exigeant, parfois difficile, parfois aussi conflictuel, mais c’est un risque qui vaut la peine. Pour ce voyage de toute une vie, l’épouse et l’époux ne sont pas seuls. Jésus les accompagne. Le mariage n’est pas simplement une convention sociale. C’est une vocation qui vient du cœur, une décision consciente et pour toute la vie qui requiert une préparation spécifique.

S’il vous plaît, ne l’oubliez jamais. Dieu a un rêve pour nous, à savoir l’amour, et il nous demande de le faire nôtre. Faisons nôtre l’amour, qui est le rêve de Dieu. 

Prions pour les jeunes qui se préparent au mariage avec le soutien d’une communauté chrétienne : qu’ils grandissent dans l’amour, avec générosité, fidélité et patience. Parce que pour aimer, il faut beaucoup de patience. Mais cela en vaut la peine, n’est-ce pas ? »                                                  

    Pape François – Juin 2021

FIP n° 447 du 9 au 22 mai 2021

feuille_de_quinzaine_447.docx

Saint-Leu
Saint-Gilles

92 rue Saint-Denis – 75001 PARIS

Tél : 01.42.33.50.22 – saintleu.eglise@gmail.com
Site web : http: www.saintleuparis.catholique.fr
9 mai 2021 au 22 mai 2021

Feuille n°447

Ferments d’amour au coeur du monde,
dans la puissance de l’Esprit

(du chant : L’Esprit Saint qui nous est donné…)

Dans la lumière de Pâques, nous lisons le livre des Actes des Apôtres qui nous raconte la vie des premières communautés, leurs joies, ce qui fonde leur développement, mais aussi les persécutions, les divisions… Et nous voyons comment l’Esprit Saint est à l’œuvre pour fortifier le témoignage des disciples, pour ouvrir de nouveaux champs missionnaires comme dans le récit de la rencontre de Pierre avec le centurion Corneille (Ac. ch.10)…Ce même Esprit Saint, de siècle en siècle, continue de travailler le monde, comme Jésus l’avait annoncé à ses disciples (Jn 14,16-17. 25-26;16,7-14); avant de les quitter, il leur avait enjoint : « demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez , d’en-haut, revêtus de puissance » (Lc 24, 49).

Aujourd’hui comme hier, mais, plus que jamais, nous sommes invités à demander la force et la puissance de l’Esprit pour trouver les nouveaux chemins de l’annonce de l’Évangile pour ce monde qui peine et qui souffre, ce monde que Dieu aime infiniment (Jn 3, 16).

D’où l’invitation à renouveler l’expérience du Cénacle durant les neuf jours précédant la Pentecôte, du 14 au 22 mai, et à prier ensemble pour une effusion de l’Esprit dans tous les rouages de notre société, selon les modalités que nous pourrons prendre , vu les contraintes actuelles. Comme cela a été annoncé dans la dernière feuille de quinzaine, il y a la proposition, avec l’équipe d’intercession, de prier chaque jour de 14 h à 16 h 30 dans l’adoration et de poursuivre par un temps d’adoration silencieuse jusqu’à 17 h. Prévoir des assemblées en soirée n’est guère possible, mais chacun, en communion les uns avec les autres, peut prendre chaque soir un moment de prière pour les grandes intentions de notre planète.

Pour nous entrainer dans ce chemin de la prière, nous pouvons relire l’exhortation de Paul dans la première lettre à Timothée; « Je recommande avant tout que l’on fasse des demandes, des prières, des supplications, des actions de grâce, pour tous les hommes, pour les rois et tous ceux qui détiennent l’autorité…,Je veux donc que les hommes prient en tout lieu, levant vers le ciel des mains saintes, sans colère ni dispute. »( lire I Timothée 2, 1-8). Ces différents termes de la prière ont un sens profond; je ne retiendrai , pour l’instant, que le terme « supplications »; c’est, en grec, le substantif du verbe employé par Paul, lorsqu’il dit: « l’Esprit lui-même intercède pour nous en gémissements inexprimables » (Ro 8, 26), lui, l’Esprit d’amour et de puissance , le Semeur de « ferments d’amour au coeur du monde ».

Ouvrons nos coeurs à cette supplication pour que le monde accueille cette effusion de l’Esprit.

Sr Hubert Dominique o.p.

Horaires habituels

Du lundi
au samedi
12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
20h30 : Chapelet médité avec le groupe de prière « Cœur nouveau » dimanche inclus
par visio conférence
Le dimanche 09h45 /10h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h 15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial
Dimanche 9 mai 11h : Messe du 6ème dimanche de Pâques
Mercredi 12 mai 13h : Fraternité « Le bon larron »
Jeudi 13 mai 11h : Messe de la solennité de l’Ascension
Vendredi 14 mai au samedi 22 mai CÉNACLE
Tous les après-midis sauf dimanche :
14h30 à 16h30 : Prière avec le groupe d’intercession,
16h30 à 17h : Prière silencieuse
Dimanche 16 mai 11h : Messe du 7ème dimanche de Pâques
Samedi 22 mai 10h : Groupe de prière œcuménique Saint Silouane
10h30 : Une boussole pour la bible avec sœur Anne
14 h: Groupe chants
18h : Messe des Vigiles de Pentecôte
Dimanche 23 mai 11h : Messe de la solennité de la Pentecôte

A Noter :

A compter du mardi 25 mai, le couvre-feu étant reculé à 21h, nous reprenons nos horaires habituels de messe quotidienne.

Du lundi au samedi Adoration à 17h30, puis messe avec vêpres à 18h30.

Le sacrement de réconciliation pourra être reçu tous les jours à 17h.

FIP n° 446 du 18 avril au 8 mai 2021

feuille_de_quinzaine_446.docx

Saint-Leu
Saint-Gilles

92 rue Saint-Denis – 75001 PARIS

Tél : 01.42.33.50.22 – saintleu.eglise@gmail.com
Site web : http: www.saintleuparis.catholique.fr
18 avril 2021 au 8 mai 2021

Feuille n°446

Que serait la valeur d’une démarche scientifique sans expérience concrète ? Auriez vous confiance dans une théorie qui n’attacherait aucune importance à la réalité ?

L’apparition de Jésus aux apôtres dans le cénacle n’est pas une affaire d’opinion, ni un vague sentiment, mais s’inscrit dans le réel et le concret !
Pourtant, aujourd’hui, comment osons nous témoigner de ce qui est l’essentiel de la foi ? Sommes-nous tellement à l’aise pour vivre de la résurrection de Jésus, pour en vivre et pour en être les témoins ?

Les preuves tangibles dans l’évangile de Luc ( : les plaies béantes, le contact physique, l’odeur et le goût du poisson grillé), ne sont encore que des prémices pour recevoir un enseignement. Par l’adhésion de leur intelligence, les disciples vont comprendre que Jésus accomplit dans sa mort et sa résurrection toute la teneur de l’Ancien Testament. Loin de nous, chrétiens, l’hérésie de Marcion (85-160) qui opposait un Dieu sévère du 1er Testament sur le mont Sinaï
( Exode 20) au Dieu juste et bon du sermon sur la montagne ( Mat. 5). Pourtant, à partir de cette hérésie, de cette compréhension faussée de la foi, que de drames humains et de massacres, entre les cathares, les albigeois, jusqu’aux délires totalitaires nazis… qui rejaillissent parfois aujourd’hui sur les écrans…

Pierre (notre 1ere lecture) combat ce type d’ignorance dans sa prédication au Temple de Jérusalem , et pour mieux faire saisir l’enseignement des prophètes, enlève ce voile qui masque la juste compréhension. Cette attente et cette nécessaire conversion sont au coeur de la démarche de foi réellement chrétienne.

Et la 1ere lettre de saint Jean (notre troisième lecture), avec cet immense rayonnement d’amour, prend le soin de nous rappeler ces trois exigences, pour qui veut réellement vivre en enfant de Dieu. Rompre avec le péché ; garder les commandements, particulièrement la charité ; et se garder des antichrists et des fausses valeurs du monde ( 1 Jn 3) .

A cette question que tant d’hommes portent en leur cœur « Qui nous fera voir le bonheur ? », surgit, pascale, cette espérance : « sur nous, Seigneur, que s’illumine ton visage » ( Ps 4). En ces temps bien lourds, ou l’espérance fait souvent défaut, prions pour que la joie du Christ ressuscité brille sur nos visages : osons nous tourner avec confiance vers ceux qui nous entourent.
Père Arnaud Bancon, curé

Horaires habituels
Du lundi
au samedi 12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
20h30 : Chapelet médité avec le groupe de prière « Cœur nouveau » dimanche inclus par visio conférence
Le dimanche 09h45 /10h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h 15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial
Dimanche 18 avril 11h : Messe du 3ème dimanche de Pâques
Dimanche 25 avril 11h : Messe du 4ème dimanche de Pâques
Mercredi 28 avril 13 h : Fraternité « Le Bon larron »
Jeudi 29 avril 10h : Fraternité dominicaine
12h15 : Messe de la fête de Ste Catherine de Sienne
Samedi 1er mai 7h15 : Dernier petit déjeuner pour les sans-abris
12h15 : Messe de la fête de saint Joseph
Messe de la Parole de Dieu
14 h: Groupe chants
Dimanche 2 mai 11h : Messe du 5ème dimanche de Pâques
Samedi 8 mai 10h : Conseil pastoral
14h : Groupe chants
Dimanche 9 mai 11h : Messe du 6ème dimanche de Pâques

A Noter : Jeudi 13 mai : 11h : Messe de la solennité de l’Ascension

Du vendredi 14 mai au samedi 22 mai : Cénacle

Samedi 22 mai : 17h Vigiles de Pentecôte
Dimanche 23 mai 11h : Messe de la solennité de la Pentecôte

Samedi 29 mai Assemblée paroissiale ( Précisions à venir)

“Je vous salue, Joseph,
Vous que la grâce divine a comblé.
Le sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux.
Vous êtes béni entre tous les hommes,
et Jésus, l’enfant divin de votre virginale épouse, est béni.
Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu,
priez pour nous, dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours,
et daignez nous secourir à l’heure de notre mort.
Amen.”

FIP n° 445 du 4 au 18 avril 2021

feuille_de_quinzaine_445.docx

À la rencontre du Ressuscité

Dimanche des Rameaux, dans le récit de la Passion selon Saint Marc, nous entendions le centurion, – un étranger, un païen, qui plus est un soldat romain -, dire : « En vérité, cet homme était Fils de Dieu ». Dans la lumière de Pâques, à travers les récits qui vont jalonner cette semaine pascale, nous enracinons notre foi en « cet homme, Fils de Dieu », ressuscité d’entre les morts.
L’évangile du jour de Pâques (Jn 20,1-9) nous raconte la surprise de Marie Madeleine qui, s’étant rendue au tombeau, découvre « la pierre enlevée » et « court trouver Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait ». Et eux de courir au tombeau. C’est alors une véritable pédagogie pascale que ce récit développe par le biais de l’entrecroisement des regards marqué par la polyphonie du verbe voir.
En effet, en français, ce verbe traduit trois verbes grecs aux sens différents. Aux versets 1 et 5, « blepô » marque une simple observation ; au verset 6, Pierre procède à un examen minutieux (theôreô) de l’intérieur du tombeau et détaille les objets mortuaires qui s’y trouvent au point de s’y empêtrer. Son « voir » semble rester enfermé dans la mort. En revanche, au verset 8, le disciple que Jésus aimait, entré à son tour dans le tombeau désormais vide « voit » (oraô). Mais que voit-il donc ? Peut-être précisément rien. Il n’y a plus rien à voir dans ce tombeau car, maintenant, la mort ne l’habite plus. « Il vit et il crut » : le « voir » est devenu un « croire » qui n’a plus besoin de voir des signes, un « croire » qui est le lieu intime de la rencontre avec le Ressuscité : « Bienheureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru » (20,29).
Trois verbes pour dire voir, trois chemins possibles du croire. Ces trois verbes dessinent le chemin de la foi véritable, de l’expérience de la rencontre qui, pourtant, se dérobe à notre regard. C’est une telle expérience que le texte nous invite à faire, comme les disciples qui « n’avaient pas encore compris l’Écriture selon laquelle Jésus devait se lever d’entre les morts ». Certes, nous ne voyons plus le signe du tombeau vide mais, désormais, le récit pascal, tant que des lecteurs attentifs le liront, est et sera la boussole qui nous guide sur ce chemin de foi manifesté par les versets 30 et 31 : « Jésus a opéré sous les yeux de ses disciples bien d’autres signes qui n’ont pas été écrits dans ce livre ; ceux-ci ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom ».
Cette conclusion du récit pascal ouvre un nouveau commencement et résonne pour nous comme une invitation à le lire et le relire, à y lire, dans la foi, le sens de la mort du Crucifié comme Résurrection pour, à la suite du disciple bien aimé, faire l’expérience de la victoire de la Vie en Christ.

Sœur Hubert-Dominique

Horaires habituels
Du lundi
au samedi 12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
20h30 : Chapelet médité avec le groupe de prière « Cœur nouveau » dimanche inclus
par visio conférence
Le dimanche 09h45 /10h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h 15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial
Dimanche 4 Avril 7h15 : Vigiles de Pâques
11h : Messe de Pâques, résurrection du Seigneur
Lundi 5 avril
Eglise fermée
Samedi 10 10h30 : Fraternité Pentecôte

12h15 : Messe en mémoire du Père Nicolas Vandenbossche
présidée par le frère Thierry Knecht.
Dimanche 11 11h : Messe du 2ème dimanche de Pâques
Dimanche de la Divine Miséricorde

15h30 : « L’Escale » proposé par le diocèse de Paris
Mercredi 14 14h : Fraternité « le bon Larron »
Samedi 17 10h30 : Une boussole pour la Bible avec Sr Anne

14h : Groupe chants
Dimanche 18 11h : Messe du 3ème dimanche de Pâques

FIP n°444 du 21 mars au 3 avril 2021

feuille_de_quinzaine_444_2.docx

« Saint Joseph, un exemple pour le laïcat en 2021 »

Quelle grâce que d’avoir pour prénom Joseph, ou bien de se mettre sous la protection de celui qui a été déclaré « Patron de l’Eglise Universelle », mais aussi « Patron des Travailleurs », « Gardien du Rédempteur », voire « Patron de la bonne mort ».
« Avec un cœur de Père : C’est ainsi que Joseph a aimé Jésus, qui est appelé dans les quatre Evangiles, le fils de Joseph » nous dit le pape François dans l’introduction de sa Lettre apostolique Patris Corde où il nous livre quelques réflexions et clefs de compréhension de cet homme simple, en même temps qu’immense.

Qu’il soit présenté comme aimé, dans la tendresse, dans l’obéissance, dans l’accueil, courageux et créatif, travailleur, dans l’ombre, le mot qui précède est toujours celui de père, car ce qui le caractérise c’est, d’abord, cette image paternelle.
Si Joseph a pu apparaître comme un père bien discret, moins présent que son épouse, on gagne à le redécouvrir comme cette figure paternelle très humaine, habitée d’une force qui rassure, d’une humilité qui laisse place à son enfant pour permettre à celui-ci de se construire dans la liberté.

Et quand notre imagination nous conduit à le voir comme « en deuxième ligne », on peut aussi voir qu’il était d’abord saisi d’émerveillement par ce qui se vivait dans sa famille, au point d’avoir délibérément choisi en toute confiance d’être ce père discret et « en retard d’un cran », attentif et un pas derrière qui permet à son fils d’embrasser son destin.
Joseph nous renvoie à nos responsabilités d’éducateur, quand les choix de nos enfants nous échappent et qu’il est question de les aider à trouver leur chemin, tout en considérant leur liberté comme inaliénable. C’est difficile à admettre, mais Joseph a inévitablement connu des moments de doute quant à l’orientation de son fils… Accepter et s’effacer en acceptant que l’autre puisse nous faire grandir.
Epoux et père, aimant, respectueux et pédagogue, Joseph constitue enfin un très bel exemple d’engagement dans le monde. Travaillant de ses mains comme charpentier, il a certes assumé la responsabilité matérielle de sa famille, mais a en plus pleinement tenu son rôle au sein de la société.

Fils de David, donc de descendance royale, Joseph est celui à qui est dévolue dans la famille l’autorité temporelle, mais son engagement est complet et intègre l’accomplissement des devoirs les plus divers. Joseph n’a pas fui le monde, pas plus qu’il ne s’est dérobé, mais a réussi à opérer cette synthèse de la vie contemplative et active. Utilisant pleinement son charisme, il a contribué au mieux vivre de ses concitoyens, ainsi qu’au lien social.
En cette période de crise, alors qu’institutions et sociétés se perdent parfois plus qu’elles ne se cherchent, inspirons-nous de Saint Joseph et appelons-le à être notre soutien, pour pleinement prendre nos responsabilités de laïcs engagés, soucieux de contribuer au témoignage du royaume de Dieu.

Bon cheminement vers Pâques Barbara & Dominique Delaporte

Horaires habituels
Du lundi
au samedi 12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
20h30 : Chapelet médité avec le groupe de prière « Cœur nouveau » dimanche inclus
par visio conférence
Le dimanche 09h45 /10h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h 15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial

Dimanche 21 mars 11h : Messe du 5ème dimanche de Carême

Jeudi 25 mars 12h15 : Messe de la solennité de l’Annonciation du Seigneur

Samedi 27 mars 10h30 : « Une boussole pour la bible » avec sœur Anne

14h : Groupe chants
Dimanche 28 mars 11h : Messe du dimanche des Rameaux et de la Passion

Lundi 29 mars 12h15 : Messe des passants (pour ceux qui passent dans ou devant notre église)

Mercredi 31 mars 15h : Messe Chrismale à saint Sulpice

En raison de la messe chrismale pas de messe,
ni de sacrement de réconciliation à st Leu

Jeudi Saint 1er avril
12h15 : Messe en mémoire de la Cène du Seigneur

Après la messe, lecture du discours après la Cène
dans l’Evangile de St Jean Chap 14 à 17
Vendredi Saint 2 avril
11h : Chemin de Croix

12h15 : Célébration de la Passion du Seigneur
Samedi Saint 3 avril Sacrement de réconciliation de 16h à 17h30

Cette année, en raison du couvre feu, le diocèse demande de célébrer
la Veillée Pascale le dimanche matin au lever du jour.
Dimanche 4 Avril 7h15 : Vigiles de Pâques
11h : Messe de Pâques, résurrection du Seigneur
Lundi 5 avril
Eglise fermée

FIP n° 443 du 7 au 20 mars 2021

feuille_de_quinzaine_443.docx
Vous êtes le Temple de Dieu !

Que se passe-t-il dans le Temple de Jérusalem ? Pourquoi cet esclandre de Jésus à l’égard des marchands et même des acheteurs, ajoutent les synoptiques ? Leur présence n’était pourtant en rien insolite. Tout pèlerin s’attendait à trouver à l’entrée du Temple de Jérusalem ce qui était requis pour offrir à Dieu les sacrifices prescrits par la Loi et échanger l’argent romain à l’effigie de César contre la monnaie du Temple. Nombre d’intermédiaires nécessaires au fonctionnement du système religieux, et sans doute étaient-ils tentés parfois de servir à la fois Dieu et Mammon ! Plus profondément encore s’étaient mis en place en fonction des péchés, des impuretés, toute une codification, un ritualisme gangrénant le sens véritable des sacrifices et pervertissant la relation entre les hommes et Dieu. Tout ceci occultant « l’Evangile de la Grâce brûlant au cœur de la Loi ».

C’est tout cela que Jésus « trouve « à son arrivée et qui le heurte de plein fouet. Choc inouï à la vue du Temple, la demeure de Dieu en Israël, le lieu de la Rencontre ainsi défiguré par cette atmosphère mercantile ! Douleur infinie au plus profond de son être de Fils : la Maison de Son Père transformée en « maison de commerce » ! Le feu de son amour explose en des gestes d’une violence et d’une audace inouïes contre tout ce qui profane la sainteté du Temple et blesse les hommes dans leur relation avec Dieu. Impossible de transiger ! Chassant vendeurs et changeurs, jetant à terre et renversant monnaies et tables, Jésus fait le vide… ouvrant ainsi un espace disponible pour accueillir la nouveauté qui peut ad-venir. Plus de marchands, plus d’acheteurs, plus de ces sacrifices devenus peu à peu « ces oblations vaines », dénoncées par Isaïe. Gestes prophétiques ! Par sa présence Jésus oriente vers un autre Sanctuaire, celui de son Corps, vers un autre sacrifice dont il sera l’Agneau, vers une autre relation au Père qui ne saurait s’inscrire sur un registre comptable d’offrandes.

« Otez cela d’ici ! »
Cette injonction ne nous inviterait-elle pas à débusquer des dérives toujours possibles faites de recherche de mérites, de marchandages et de petits commerces avec le Seigneur ? L’amant du Cantique des Cantiques dénonçait cette tentation : « Qui offrirait toutes les richesses de sa maison pour acheter l’amour ne recueillerait que mépris » Ct 8,7.
« Vous êtes le Temple de Dieu… et ce Temple est saint » 1Co 3,16. Que dans la lumière de l’Esprit il nous soit donné d’opérer le dé-confinement nécessaire de nos étroitesses spirituelles pour nous livrer à frais nouveaux à tout le dynamisme de la Grâce ! Puissions-nous sur ce chemin de carême nous laisser attirer par Jésus, par son Amour qui nous précède et se donne à nous dans une absolue gratuité !

Alors nous pourrons entrer dans la grande circulation de l’amour : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement ». Mt 10,8
Colette Fleury

Horaires habituels

Du lundi
au samedi 12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
20h 30 : Chapelet médité avec le groupe de prière « Cœur nouveau » dimanche inclus
par visio conférence
Le dimanche 09h45/10h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio conférence
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h 15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial

Jeudi 11 mars 10h : Fraternité dominicaine
Samedi 13 mars 9h /13h : Fraternité « pentecôte «
10h/12h : Conseil Pastoral
10h/15h : Groupe de prière catho-orthodoxe saint Silouane
14h : Répétition du groupe chants
Dimanche 14 mars 11h : Messe du 4ème dimanche de Carême
Mercredi 17 mars 10h : Réunion de l’équipe d’accueil
17h : Conseil Pastoral pour les Affaires Economiques
Vendredi 19 mars 12h15 : Messe de la solennité de saint Joseph
14h : Mi-Carême pour les sans abris organisés par les captifs
Samedi 20 mars Sacrement de réconciliation dès la fin de la messe jusqu’à 17h30
Dimanche 21 mars 11h : Messe du 5ème dimanche de Carême
14h : « L’Escale » proposé par le diocèse

Colloque en visioconférence
Georgette Blaquière: une “ministre extraordinaire” de la Parole de Dieu
le SAMEDI 13 MARS de 9h30 à 17h

Colloque animé par Claire Lesegretain (La Croix) avec des interventions de Brigitte Bedard, P. Yves-Marie Blanchard, Cathy Brenti, Catherine Denis, Soeur Hubert-Dominique,
Mgr Michel Santier, et des textes inédits de Georgette Blaquière.
Pour vous inscrire, cliquez sur le lien ci-dessous, vous recevrez un mail de confirmation avec le lien pour rejoindre le colloque à partir de 9h30 et quand vous voulez le 13 mars
https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_r_Hdox2nSHGGBUcvEe-alA

Conférences de Carême par le Père Guillaume de Menthière :
Chaque dimanche de Carême, en direct sur KTO à 16h30 et sur France Culture (93.5)
Et n en différé vers 19h15 sur radio Notre Da

FIP n°442 du 21 février au 6 mars 2021

docx-1c5f7.png

« S’aventurer avec la grâce de Dieu »
« Le monde traverse aujourd’hui une crise d’espérance » disait André Daigneault, un prêtre catholique du Québec. Depuis quelques années, une autre conception de l’existence humaine prédomine et de nos jours, il n’est pas facile de discerner, de s’engager et d’assumer les conséquences. Oui, ce n’est pas facile mais nous trouverons un certain bonheur en commençant par essayer.
Nous entrons en ce temps gracieux de carême où la liturgie nous aidera à cheminer et à nous préparer jour après jour vers la Résurrection. La couleur liturgique et les œuvres proposées nous plongent dans cette ambiance de ce temps si particulier de quarante jours. La pandémie nous a obligé à un mis à jour de notre rythme quotidien (spirituel, social, personnel, familial) et à relire différemment ce Carême. L’Eglise va nous conduire jusqu’à Pâques, en nous invitant à un effort spirituel et humain qui n’est que le nouveau départ vers la vraie vie. Et cette marche accompagnée d’une grâce divine incite la volonté à agir et à ne pas rester dans les théories, car il est écrit : « Au moment favorable je t’ai exaucé, au jour du salut je t’ai secouru. » (2 Co 6, 2) et aussi : « Le Seigneur redresse les accablés et aime les justes. » (Ps 145, 8).
Alors, même si la vie n’est pas toujours rose, Dieu ne nous abandonne jamais et nous n’avons aucune raison de baisser les bras. Paul lui-même nous a dit que « Dieu est fidèle ; il ne permettra pas que nous soyons tentés au-delà de nos forces. » (1Co 10, 13). Qu’il est beau d’avoir une telle assurance dans la vie !
Le carême est un temps de grâce, de joie, de gratitude et dès le mercredi de cendres en lui offrant notre silence, Dieu veut habiter notre cœur. Il agit, nous transforme et nous renouvelle. Mais sommes-nous prêts à accueillir ce que le Seigneur nous propose dans le « secret » ? Il n’est pas nécessaire de traverser les océans pour lui répondre, il suffit d’ouvrir notre cœur et de reprendre la route avec lui. Malgré la longueur de la marche à entreprendre, la force de Dieu motive nos énergies et notre volonté. Il nous a promis une récompense (Mt 6, 18b) et nous demande de tout abandonner, de vider nos vieilles valises de chagrins, de désespoir, de peurs pour voyager léger. Nous devons prendre que l’espérance pour la route, la justice comme guide et la confiance comme appuie. Et comme l’a rappelé le Pape François dans son homélie du mercredi des cendres que ce temps fort oriente notre aujourd’hui vers Dieu, non pas par notre propre volonté mais poussé par son Esprit Saint. Et donc chaque personne poussée par cet Esprit de Dieu est invitée à s’ouvrir à cette belle opportunité chrétienne.
Alors, osons de nous lancer dans cette aventure avec le soutien de toutes les grâces divines qu’il nous offre tout au long de notre existence.
Bon cheminement vers Pâques
Fr Odon o.ss.t

Horaires habituels
Attention les messes de semaine sont à 12h15
à partir de samedi 16 janvier suite au couvre feu avancé
20h30 : Chapelet médité avec « Cœur nouveau » en visioconférence tous les soirs
Du lundi
au samedi 12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
Le dimanche 09h45/10H45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h 15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial
Dimanche 21 février 11h : Eucharistie
Messe du 1er dimanche du temps de Carême
Mercredi 24 13h Fraternité « Le bon larron »
Samedi 27 10h30 : « Une boussole pour la Bible » avec Sr Anne
14h : Groupe chants (ouvert à tous)
Dimanche 28 février 11h : Eucharistie
2ème dimanche de Carême
14h : « L’Escale » proposé par le Diocèse de Paris
Mercredi 3 mars 10h : Réunion des prêtres du doyenné à St Leu
Dimanche 7 mars 11h : Eucharistie
3ème dimanche de Carême

Offrandes de Carême
Fondation insertion par le logement
Proposé par le diocèse
Cette fondation a pris le pari de considérer chacune de ces minutes passées dans un appartement comme une opportunité pour aider des personnes à passer un cap dans leur vie. L’objectif est de lever 80000 euros pour permettre à 10 personnes en difficulté de se relever grâce à un logement passerelle de la FIPL, un accompagnant social et un lien fraternel avec le tissu paroissial proche de chez eux.
Séminaire de Beit Jala (Patriarcat latin de Jérusalem)
Proposé par les chevaliers du st Sépulcre
Ce séminaire, véritable pépinière sacerdotale pour la Terre Sainte, est situé à Beit Jala, près de Bethléem, dans l’Etat de Palestine.
Une trentaine de jeunes sont en formation en vue d’exercer leur apostolat. Depuis la création du séminaire en 1852, le séminaire a formé jusqu’à ce jour 288 prêtres, 14 évêques, 3 patriarches et il continue à travailler pour le fleurissement de l’Église mère de Jérusalem

feuille n°441 du 7 février au 20 février 2021

feuille_de_quinzaine_441.docx
Evangile

Il y a quelque chose de frappant dans les textes proposés par la liturgie de ce 5ème Dimanche du temps Ordinaire : le mot EVANGILE revient 7 fois, 5 dans la seconde lecture, (St Paul II Corinthiens 9, 16…) et 2 dans le passage de l’évangile de Marc ( 1, 29-39 ); de quoi nous interpeller, semble-t-il.

Le mot « évangile » ne renvoie pas seulement à l’écrit de Matthieu, Marc, Luc ou Jean nous racontant la vie et le message de Jésus, mais tout d’abord au sens profond du mot : « Bonne Nouvelle ». « Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Evangile », dit St Paul. Pourquoi est-ce donc si important ? Parce que
Cette Bonne Nouvelle est porteuse de Vie, de Salut. Parce que cette Bonne Nouvelle, c’est Jésus Lui-Même. Parce qu’Il nous dit « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Evangile, car c’est pour cela que je suis sorti ». Sorti de Capharnaüm; sorti du sein du Père pour que « le monde puisse connaître que c’est toi qui m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. »(Jean 17, 23) Alors, comment rester indifférent devant cet incroyable cadeau ? Le garder pour moi seul(e) ?

Jésus achevant sa mission sur terre, nous confie à nous, ses disciples, la charge de la poursuivre : « Allez dans le monde entier, proclamez l’Evangile à toute la création. »

C’est cela, être disciple. C’est merveilleux, c’est extraordinaire, c’est bouleversant, c’est enthousiasmant, certes, mais cela nous dépasse infiniment. Alors comment faire ? Car nous souhaitons vraiment répondre à l’appel du Christ. Jésus est un excellent pédagogue et dans ce même passage d’évangile lu aujourd’hui, il nous donne la recette : « Jésus se leva bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait. »

Etre disciple, c’est suivre le chemin que Jésus nous ouvre : d’abord prier, louer, aimer, dans un coeur à coeur avec Dieu et, rempli de sa force, celle de l’Esprit Saint, aller tout simplement là où il nous envoie ; là, où il nous a plantés : la maison, le travail, les rencontres – prévues ou imprévues -, se laisser déranger, etc….

Merci, Seigneur, de nous faire assez confiance, pour déposer ce trésor de l’Evangile entre nos mains. Nous voici pour répondre à ton attente, sûrs de la présence en nous de l’Esprit-Saint que tu nous as promis.
Sœur Anne
Horaires habituels
Attention les messes de semaine sont à 12h15
à partir de samedi 16 janvier suite au couvre feu avancé

Du lundi
au samedi 12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
Le dimanche 09h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h 15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial
Dimanche 7 février 11h : Eucharistie
Messe du 5ème dimanche du temps ordinaire
Mercredi 10 février 15h : Fraternité « Le Bon larron »
Jeudi 11 février 12h15 : Messe de la fête de Notre Dame de Lourdes
29ème Journée mondiale des malades
Samedi 13 février 10h30 : « Une boussole pour la Bible »
15h : Groupe chants
Dimanche 14 février 11h : Eucharistie
Messe du 6me dimanche du temps ordinaire
Mercredi 17 février 12h15 : Messe des Cendres
Dimanche 21 février 11h : Eucharistie
Messe du 1er dimanche du temps de Carême

La prochaine entrée en Carême (Mercredi des Cendres 17 Février) à la demande de Rome et donc aussi de l’Eglise de France, se fera, pour des raisons sanitaires, sans imposition des Cendres.

Pourrions-nous, d’ici là, réfléchir à ce que cela suscite en nous :

– Les Cendres, qu’est-ce que cela représente pour moi ?

– Quels signes pourrait-on mettre en place pour renouveler
le sens de cette célébration ?

– Qu’est -ce qui est Essentiel ? Important? Nécessaire? Accessoire?

Feuille 440 du 24 janvier au 6 février 2021

La semaine de Prière pour l’Unité des Chrétiens 2021 a été préparée par la Communauté monastique de Grandchamp sur le thème :
« Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance » basé sur le texte de Jean 15,1-17, exprime sa vocation de prière, de réconciliation et d’unité dans l’Église et la famille humaine.

Demeurer dans l’amour de Dieu, c’est se réconcilier avec soi-même.
Vivre unifié suppose un chemin d’acceptation de soi, de réconciliation avec notre histoire personnelle et nos histoires collectives.
Jésus dit à ses disciples : « Demeurez dans mon amour » (Jn 15,9). Il demeure dans l’amour du Père (Jn 15,10) et ne désire rien d’autre que de partager cet amour avec nous : « Je vous appelle amis, parce que tout ce que j’ai entendu auprès de mon Père, je vous l’ai fait connaître » (Jn 15,15). Nous sommes greffés sur la vigne qu’est Jésus et le Père est le vigneron qui nous émonde pour nous faire grandir. C’est ce qui se passe dans la prière. Le Père est le centre de notre vie qui donne sens à notre vie. Il nous émonde, nous unifie et des êtres humains unifiés rendent gloire au Père. Demeurer en Christ est une attitude intérieure qui s’enracine en nous au fil du temps. Pour grandir, il lui faut de l’espace. Elle peut être dépassée par la lutte due aux nécessités de la vie et menacée par les distractions, le bruit, l’activité et les défis de la vie.

Demeurer en Christ jusqu’ à porter des fruits.
« Ce qui glorifie note Père, c’est que vous portiez du fruit en abondance » (Jn 15,8).
Nous ne pouvons pas porter de fruits par nous-mêmes. Nous ne pouvons pas porter de fruits si nous sommes séparés de la vigne. C’est la sève, la vie de Jésus coulant en nous, qui donne du fruit. Demeurer dans l’amour de Jésus, demeurer un sarment de la vigne est ce qui permet à sa vie de couler en nous. Lorsque nous écoutons Jésus, sa vie coule en nous. Jésus nous invite à laisser sa parole demeurer en nous (Jn 15,7).

Enracinés en Christ, la source de tout amour, notre communion grandit.
Les divisions entre chrétiens, qui les éloignent les uns des autres, sont un scandale car elles éloignent également de Dieu. De nombreux chrétiens, attristés par cette situation, prient Dieu avec ferveur pour le rétablissement de cette unité pout laquelle Jésus a prié. La prière du Christ pour l’unité est une invitation à se tourner vers lui et à se rapprocher les uns des autres en se réjouissant de la richesse de notre diversité.

Enracinés en Christ, le fruit de la solidarité, note témoignage grandit.
Bien que nous, chrétiens, nous demeurions dans l’amour du Christ, nous vivons également au milieu de la création qui gémit dans l’espérance d’être libérée. (cf Rm 8). Spiritualité et solidarité sont indissociables. En demeurant en Christ, nous recevons la force et la sagesse d’agir contre l’injustice et l’oppression structurelle de nos sociétés, de nous reconnaître pleinement comme frères et sœurs humains, et de promouvoir une nouvelle façon de vivre, dans le respect et la communion avec tout le créé.

Horaires habituels
Attention les messes de semaine sont à 12h15
à partir de samedi 16 janvier suite au couvre feu avancé
Du lundi
au samedi 12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
Le dimanche 09h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h :15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial
Dimanche 24 janvier 11h : Eucharistie
Messe du 3ème dimanche du temps ordinaire
Lundi 25 janvier 12h15 : Messe des passants aux intentions de
ceux qui passent devant et ou dans notre église.
Fête de la conversion de Saint Paul
Mercredi 27 janvier 15h : Fraternité « Le Bon larron »
Jeudi 28 janvier 12h15 : Messe de la fête de Saint Thomas d’Aquin, dominicain , docteur de l’Eglise
Dimanche 31 janvier 11h : Eucharistie
Messe du 4ème dimanche du temps ordinaire
Mardi 2 février 12h15 : Messe de la fête de la Présentation du Seigneur
Dimanche 7 février 11h : Eucharistie
Messe du 5ème dimanche du temps ordinaire

A Noter : Mercredi 17 février 12h15 : Messe des Cendres

Seigneur Jésus,
qui à la veille de mourir pour nous,
as prié pour que tous tes disciples soient parfaitement un,
comme toi en ton Père, et ton Père en toi,
fais-nous ressentir douloureusement l’infidélité de notre désunion.
Donne-nous la loyauté de reconnaître et le courage
de rejeter ce qui se cache en nous d’indifférence,
de méfiance, et même d’hostilité mutuelle.
Accorde-nous de nous rencontrer tous en toi,
afin que, de nos âmes et de nos lèvres,
monte incessamment ta prière pour l’unité des chrétiens,
telle que tu la veux, par les moyens que tu veux.
En toi, qui es la charité parfaite,
fais-nous trouver la voie qui conduit à l’unité,
dans l’obéissance à ton amour et à ta vérité.

Lire la suite