FIP n° 445 du 4 au 18 avril 2021

feuille_de_quinzaine_445.docx

À la rencontre du Ressuscité

Dimanche des Rameaux, dans le récit de la Passion selon Saint Marc, nous entendions le centurion, – un étranger, un païen, qui plus est un soldat romain -, dire : « En vérité, cet homme était Fils de Dieu ». Dans la lumière de Pâques, à travers les récits qui vont jalonner cette semaine pascale, nous enracinons notre foi en « cet homme, Fils de Dieu », ressuscité d’entre les morts.
L’évangile du jour de Pâques (Jn 20,1-9) nous raconte la surprise de Marie Madeleine qui, s’étant rendue au tombeau, découvre « la pierre enlevée » et « court trouver Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait ». Et eux de courir au tombeau. C’est alors une véritable pédagogie pascale que ce récit développe par le biais de l’entrecroisement des regards marqué par la polyphonie du verbe voir.
En effet, en français, ce verbe traduit trois verbes grecs aux sens différents. Aux versets 1 et 5, « blepô » marque une simple observation ; au verset 6, Pierre procède à un examen minutieux (theôreô) de l’intérieur du tombeau et détaille les objets mortuaires qui s’y trouvent au point de s’y empêtrer. Son « voir » semble rester enfermé dans la mort. En revanche, au verset 8, le disciple que Jésus aimait, entré à son tour dans le tombeau désormais vide « voit » (oraô). Mais que voit-il donc ? Peut-être précisément rien. Il n’y a plus rien à voir dans ce tombeau car, maintenant, la mort ne l’habite plus. « Il vit et il crut » : le « voir » est devenu un « croire » qui n’a plus besoin de voir des signes, un « croire » qui est le lieu intime de la rencontre avec le Ressuscité : « Bienheureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru » (20,29).
Trois verbes pour dire voir, trois chemins possibles du croire. Ces trois verbes dessinent le chemin de la foi véritable, de l’expérience de la rencontre qui, pourtant, se dérobe à notre regard. C’est une telle expérience que le texte nous invite à faire, comme les disciples qui « n’avaient pas encore compris l’Écriture selon laquelle Jésus devait se lever d’entre les morts ». Certes, nous ne voyons plus le signe du tombeau vide mais, désormais, le récit pascal, tant que des lecteurs attentifs le liront, est et sera la boussole qui nous guide sur ce chemin de foi manifesté par les versets 30 et 31 : « Jésus a opéré sous les yeux de ses disciples bien d’autres signes qui n’ont pas été écrits dans ce livre ; ceux-ci ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom ».
Cette conclusion du récit pascal ouvre un nouveau commencement et résonne pour nous comme une invitation à le lire et le relire, à y lire, dans la foi, le sens de la mort du Crucifié comme Résurrection pour, à la suite du disciple bien aimé, faire l’expérience de la victoire de la Vie en Christ.

Sœur Hubert-Dominique

Horaires habituels
Du lundi
au samedi 12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
20h30 : Chapelet médité avec le groupe de prière « Cœur nouveau » dimanche inclus
par visio conférence
Le dimanche 09h45 /10h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h 15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial
Dimanche 4 Avril 7h15 : Vigiles de Pâques
11h : Messe de Pâques, résurrection du Seigneur
Lundi 5 avril
Eglise fermée
Samedi 10 10h30 : Fraternité Pentecôte

12h15 : Messe en mémoire du Père Nicolas Vandenbossche
présidée par le frère Thierry Knecht.
Dimanche 11 11h : Messe du 2ème dimanche de Pâques
Dimanche de la Divine Miséricorde

15h30 : « L’Escale » proposé par le diocèse de Paris
Mercredi 14 14h : Fraternité « le bon Larron »
Samedi 17 10h30 : Une boussole pour la Bible avec Sr Anne

14h : Groupe chants
Dimanche 18 11h : Messe du 3ème dimanche de Pâques

Grande première à Saint Leu !

Grande première à Saint Leu !
Notre doyenné a reçu la primeur d’une l’intervention magistrale : celle de l’équipe diocésaine chargée du futur aménagement liturgique et culturel de Notre Dame de Paris. Cette intervention se poursuivra dans toutes les autres paroisses parisiennes.
Le 3 mars dernier ( 2021), St Leu accueillait les chanoines Gilles Drouin( Directeur ISL : institut sup de liturgie à la Catho) et Henry de Villefranche ( enseignant aux Bernardins), devant les responsables de notre doyenné. Une question : comment constituer un terrain commun entre la cathédrale et la dizaine de paroisses environnantes ?

Lire la suite

FIP n°444 du 21 mars au 3 avril 2021

feuille_de_quinzaine_444_2.docx

« Saint Joseph, un exemple pour le laïcat en 2021 »

Quelle grâce que d’avoir pour prénom Joseph, ou bien de se mettre sous la protection de celui qui a été déclaré « Patron de l’Eglise Universelle », mais aussi « Patron des Travailleurs », « Gardien du Rédempteur », voire « Patron de la bonne mort ».
« Avec un cœur de Père : C’est ainsi que Joseph a aimé Jésus, qui est appelé dans les quatre Evangiles, le fils de Joseph » nous dit le pape François dans l’introduction de sa Lettre apostolique Patris Corde où il nous livre quelques réflexions et clefs de compréhension de cet homme simple, en même temps qu’immense.

Qu’il soit présenté comme aimé, dans la tendresse, dans l’obéissance, dans l’accueil, courageux et créatif, travailleur, dans l’ombre, le mot qui précède est toujours celui de père, car ce qui le caractérise c’est, d’abord, cette image paternelle.
Si Joseph a pu apparaître comme un père bien discret, moins présent que son épouse, on gagne à le redécouvrir comme cette figure paternelle très humaine, habitée d’une force qui rassure, d’une humilité qui laisse place à son enfant pour permettre à celui-ci de se construire dans la liberté.

Et quand notre imagination nous conduit à le voir comme « en deuxième ligne », on peut aussi voir qu’il était d’abord saisi d’émerveillement par ce qui se vivait dans sa famille, au point d’avoir délibérément choisi en toute confiance d’être ce père discret et « en retard d’un cran », attentif et un pas derrière qui permet à son fils d’embrasser son destin.
Joseph nous renvoie à nos responsabilités d’éducateur, quand les choix de nos enfants nous échappent et qu’il est question de les aider à trouver leur chemin, tout en considérant leur liberté comme inaliénable. C’est difficile à admettre, mais Joseph a inévitablement connu des moments de doute quant à l’orientation de son fils… Accepter et s’effacer en acceptant que l’autre puisse nous faire grandir.
Epoux et père, aimant, respectueux et pédagogue, Joseph constitue enfin un très bel exemple d’engagement dans le monde. Travaillant de ses mains comme charpentier, il a certes assumé la responsabilité matérielle de sa famille, mais a en plus pleinement tenu son rôle au sein de la société.

Fils de David, donc de descendance royale, Joseph est celui à qui est dévolue dans la famille l’autorité temporelle, mais son engagement est complet et intègre l’accomplissement des devoirs les plus divers. Joseph n’a pas fui le monde, pas plus qu’il ne s’est dérobé, mais a réussi à opérer cette synthèse de la vie contemplative et active. Utilisant pleinement son charisme, il a contribué au mieux vivre de ses concitoyens, ainsi qu’au lien social.
En cette période de crise, alors qu’institutions et sociétés se perdent parfois plus qu’elles ne se cherchent, inspirons-nous de Saint Joseph et appelons-le à être notre soutien, pour pleinement prendre nos responsabilités de laïcs engagés, soucieux de contribuer au témoignage du royaume de Dieu.

Bon cheminement vers Pâques Barbara & Dominique Delaporte

Horaires habituels
Du lundi
au samedi 12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
20h30 : Chapelet médité avec le groupe de prière « Cœur nouveau » dimanche inclus
par visio conférence
Le dimanche 09h45 /10h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h 15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial

Dimanche 21 mars 11h : Messe du 5ème dimanche de Carême

Jeudi 25 mars 12h15 : Messe de la solennité de l’Annonciation du Seigneur

Samedi 27 mars 10h30 : « Une boussole pour la bible » avec sœur Anne

14h : Groupe chants
Dimanche 28 mars 11h : Messe du dimanche des Rameaux et de la Passion

Lundi 29 mars 12h15 : Messe des passants (pour ceux qui passent dans ou devant notre église)

Mercredi 31 mars 15h : Messe Chrismale à saint Sulpice

En raison de la messe chrismale pas de messe,
ni de sacrement de réconciliation à st Leu

Jeudi Saint 1er avril
12h15 : Messe en mémoire de la Cène du Seigneur

Après la messe, lecture du discours après la Cène
dans l’Evangile de St Jean Chap 14 à 17
Vendredi Saint 2 avril
11h : Chemin de Croix

12h15 : Célébration de la Passion du Seigneur
Samedi Saint 3 avril Sacrement de réconciliation de 16h à 17h30

Cette année, en raison du couvre feu, le diocèse demande de célébrer
la Veillée Pascale le dimanche matin au lever du jour.
Dimanche 4 Avril 7h15 : Vigiles de Pâques
11h : Messe de Pâques, résurrection du Seigneur
Lundi 5 avril
Eglise fermée

FIP n° 443 du 7 au 20 mars 2021

feuille_de_quinzaine_443.docx
Vous êtes le Temple de Dieu !

Que se passe-t-il dans le Temple de Jérusalem ? Pourquoi cet esclandre de Jésus à l’égard des marchands et même des acheteurs, ajoutent les synoptiques ? Leur présence n’était pourtant en rien insolite. Tout pèlerin s’attendait à trouver à l’entrée du Temple de Jérusalem ce qui était requis pour offrir à Dieu les sacrifices prescrits par la Loi et échanger l’argent romain à l’effigie de César contre la monnaie du Temple. Nombre d’intermédiaires nécessaires au fonctionnement du système religieux, et sans doute étaient-ils tentés parfois de servir à la fois Dieu et Mammon ! Plus profondément encore s’étaient mis en place en fonction des péchés, des impuretés, toute une codification, un ritualisme gangrénant le sens véritable des sacrifices et pervertissant la relation entre les hommes et Dieu. Tout ceci occultant « l’Evangile de la Grâce brûlant au cœur de la Loi ».

C’est tout cela que Jésus « trouve « à son arrivée et qui le heurte de plein fouet. Choc inouï à la vue du Temple, la demeure de Dieu en Israël, le lieu de la Rencontre ainsi défiguré par cette atmosphère mercantile ! Douleur infinie au plus profond de son être de Fils : la Maison de Son Père transformée en « maison de commerce » ! Le feu de son amour explose en des gestes d’une violence et d’une audace inouïes contre tout ce qui profane la sainteté du Temple et blesse les hommes dans leur relation avec Dieu. Impossible de transiger ! Chassant vendeurs et changeurs, jetant à terre et renversant monnaies et tables, Jésus fait le vide… ouvrant ainsi un espace disponible pour accueillir la nouveauté qui peut ad-venir. Plus de marchands, plus d’acheteurs, plus de ces sacrifices devenus peu à peu « ces oblations vaines », dénoncées par Isaïe. Gestes prophétiques ! Par sa présence Jésus oriente vers un autre Sanctuaire, celui de son Corps, vers un autre sacrifice dont il sera l’Agneau, vers une autre relation au Père qui ne saurait s’inscrire sur un registre comptable d’offrandes.

« Otez cela d’ici ! »
Cette injonction ne nous inviterait-elle pas à débusquer des dérives toujours possibles faites de recherche de mérites, de marchandages et de petits commerces avec le Seigneur ? L’amant du Cantique des Cantiques dénonçait cette tentation : « Qui offrirait toutes les richesses de sa maison pour acheter l’amour ne recueillerait que mépris » Ct 8,7.
« Vous êtes le Temple de Dieu… et ce Temple est saint » 1Co 3,16. Que dans la lumière de l’Esprit il nous soit donné d’opérer le dé-confinement nécessaire de nos étroitesses spirituelles pour nous livrer à frais nouveaux à tout le dynamisme de la Grâce ! Puissions-nous sur ce chemin de carême nous laisser attirer par Jésus, par son Amour qui nous précède et se donne à nous dans une absolue gratuité !

Alors nous pourrons entrer dans la grande circulation de l’amour : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement ». Mt 10,8
Colette Fleury

Horaires habituels

Du lundi
au samedi 12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
20h 30 : Chapelet médité avec le groupe de prière « Cœur nouveau » dimanche inclus
par visio conférence
Le dimanche 09h45/10h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio conférence
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h 15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial

Jeudi 11 mars 10h : Fraternité dominicaine
Samedi 13 mars 9h /13h : Fraternité « pentecôte «
10h/12h : Conseil Pastoral
10h/15h : Groupe de prière catho-orthodoxe saint Silouane
14h : Répétition du groupe chants
Dimanche 14 mars 11h : Messe du 4ème dimanche de Carême
Mercredi 17 mars 10h : Réunion de l’équipe d’accueil
17h : Conseil Pastoral pour les Affaires Economiques
Vendredi 19 mars 12h15 : Messe de la solennité de saint Joseph
14h : Mi-Carême pour les sans abris organisés par les captifs
Samedi 20 mars Sacrement de réconciliation dès la fin de la messe jusqu’à 17h30
Dimanche 21 mars 11h : Messe du 5ème dimanche de Carême
14h : « L’Escale » proposé par le diocèse

Colloque en visioconférence
Georgette Blaquière: une « ministre extraordinaire » de la Parole de Dieu
le SAMEDI 13 MARS de 9h30 à 17h

Colloque animé par Claire Lesegretain (La Croix) avec des interventions de Brigitte Bedard, P. Yves-Marie Blanchard, Cathy Brenti, Catherine Denis, Soeur Hubert-Dominique,
Mgr Michel Santier, et des textes inédits de Georgette Blaquière.
Pour vous inscrire, cliquez sur le lien ci-dessous, vous recevrez un mail de confirmation avec le lien pour rejoindre le colloque à partir de 9h30 et quand vous voulez le 13 mars
https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_r_Hdox2nSHGGBUcvEe-alA

Conférences de Carême par le Père Guillaume de Menthière :
Chaque dimanche de Carême, en direct sur KTO à 16h30 et sur France Culture (93.5)
Et n en différé vers 19h15 sur radio Notre Da

Un Coeur Nouveau

Chapelet médité tous les mardis à 19h30

« Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j’ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. »
Ez 36-26

Contact: Frédéric

06.13. 49. 55.72 ou frederikbellier@yahoo.fr

FIP n°442 du 21 février au 6 mars 2021

docx-1c5f7.png

« S’aventurer avec la grâce de Dieu »
« Le monde traverse aujourd’hui une crise d’espérance » disait André Daigneault, un prêtre catholique du Québec. Depuis quelques années, une autre conception de l’existence humaine prédomine et de nos jours, il n’est pas facile de discerner, de s’engager et d’assumer les conséquences. Oui, ce n’est pas facile mais nous trouverons un certain bonheur en commençant par essayer.
Nous entrons en ce temps gracieux de carême où la liturgie nous aidera à cheminer et à nous préparer jour après jour vers la Résurrection. La couleur liturgique et les œuvres proposées nous plongent dans cette ambiance de ce temps si particulier de quarante jours. La pandémie nous a obligé à un mis à jour de notre rythme quotidien (spirituel, social, personnel, familial) et à relire différemment ce Carême. L’Eglise va nous conduire jusqu’à Pâques, en nous invitant à un effort spirituel et humain qui n’est que le nouveau départ vers la vraie vie. Et cette marche accompagnée d’une grâce divine incite la volonté à agir et à ne pas rester dans les théories, car il est écrit : « Au moment favorable je t’ai exaucé, au jour du salut je t’ai secouru. » (2 Co 6, 2) et aussi : « Le Seigneur redresse les accablés et aime les justes. » (Ps 145, 8).
Alors, même si la vie n’est pas toujours rose, Dieu ne nous abandonne jamais et nous n’avons aucune raison de baisser les bras. Paul lui-même nous a dit que « Dieu est fidèle ; il ne permettra pas que nous soyons tentés au-delà de nos forces. » (1Co 10, 13). Qu’il est beau d’avoir une telle assurance dans la vie !
Le carême est un temps de grâce, de joie, de gratitude et dès le mercredi de cendres en lui offrant notre silence, Dieu veut habiter notre cœur. Il agit, nous transforme et nous renouvelle. Mais sommes-nous prêts à accueillir ce que le Seigneur nous propose dans le « secret » ? Il n’est pas nécessaire de traverser les océans pour lui répondre, il suffit d’ouvrir notre cœur et de reprendre la route avec lui. Malgré la longueur de la marche à entreprendre, la force de Dieu motive nos énergies et notre volonté. Il nous a promis une récompense (Mt 6, 18b) et nous demande de tout abandonner, de vider nos vieilles valises de chagrins, de désespoir, de peurs pour voyager léger. Nous devons prendre que l’espérance pour la route, la justice comme guide et la confiance comme appuie. Et comme l’a rappelé le Pape François dans son homélie du mercredi des cendres que ce temps fort oriente notre aujourd’hui vers Dieu, non pas par notre propre volonté mais poussé par son Esprit Saint. Et donc chaque personne poussée par cet Esprit de Dieu est invitée à s’ouvrir à cette belle opportunité chrétienne.
Alors, osons de nous lancer dans cette aventure avec le soutien de toutes les grâces divines qu’il nous offre tout au long de notre existence.
Bon cheminement vers Pâques
Fr Odon o.ss.t

Horaires habituels
Attention les messes de semaine sont à 12h15
à partir de samedi 16 janvier suite au couvre feu avancé
20h30 : Chapelet médité avec « Cœur nouveau » en visioconférence tous les soirs
Du lundi
au samedi 12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
Le dimanche 09h45/10H45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h 15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial
Dimanche 21 février 11h : Eucharistie
Messe du 1er dimanche du temps de Carême
Mercredi 24 13h Fraternité « Le bon larron »
Samedi 27 10h30 : « Une boussole pour la Bible » avec Sr Anne
14h : Groupe chants (ouvert à tous)
Dimanche 28 février 11h : Eucharistie
2ème dimanche de Carême
14h : « L’Escale » proposé par le Diocèse de Paris
Mercredi 3 mars 10h : Réunion des prêtres du doyenné à St Leu
Dimanche 7 mars 11h : Eucharistie
3ème dimanche de Carême

Offrandes de Carême
Fondation insertion par le logement
Proposé par le diocèse
Cette fondation a pris le pari de considérer chacune de ces minutes passées dans un appartement comme une opportunité pour aider des personnes à passer un cap dans leur vie. L’objectif est de lever 80000 euros pour permettre à 10 personnes en difficulté de se relever grâce à un logement passerelle de la FIPL, un accompagnant social et un lien fraternel avec le tissu paroissial proche de chez eux.
Séminaire de Beit Jala (Patriarcat latin de Jérusalem)
Proposé par les chevaliers du st Sépulcre
Ce séminaire, véritable pépinière sacerdotale pour la Terre Sainte, est situé à Beit Jala, près de Bethléem, dans l’Etat de Palestine.
Une trentaine de jeunes sont en formation en vue d’exercer leur apostolat. Depuis la création du séminaire en 1852, le séminaire a formé jusqu’à ce jour 288 prêtres, 14 évêques, 3 patriarches et il continue à travailler pour le fleurissement de l’Église mère de Jérusalem

feuille n°441 du 7 février au 20 février 2021

feuille_de_quinzaine_441.docx
Evangile

Il y a quelque chose de frappant dans les textes proposés par la liturgie de ce 5ème Dimanche du temps Ordinaire : le mot EVANGILE revient 7 fois, 5 dans la seconde lecture, (St Paul II Corinthiens 9, 16…) et 2 dans le passage de l’évangile de Marc ( 1, 29-39 ); de quoi nous interpeller, semble-t-il.

Le mot « évangile » ne renvoie pas seulement à l’écrit de Matthieu, Marc, Luc ou Jean nous racontant la vie et le message de Jésus, mais tout d’abord au sens profond du mot : « Bonne Nouvelle ». « Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Evangile », dit St Paul. Pourquoi est-ce donc si important ? Parce que
Cette Bonne Nouvelle est porteuse de Vie, de Salut. Parce que cette Bonne Nouvelle, c’est Jésus Lui-Même. Parce qu’Il nous dit « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Evangile, car c’est pour cela que je suis sorti ». Sorti de Capharnaüm; sorti du sein du Père pour que « le monde puisse connaître que c’est toi qui m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. »(Jean 17, 23) Alors, comment rester indifférent devant cet incroyable cadeau ? Le garder pour moi seul(e) ?

Jésus achevant sa mission sur terre, nous confie à nous, ses disciples, la charge de la poursuivre : « Allez dans le monde entier, proclamez l’Evangile à toute la création. »

C’est cela, être disciple. C’est merveilleux, c’est extraordinaire, c’est bouleversant, c’est enthousiasmant, certes, mais cela nous dépasse infiniment. Alors comment faire ? Car nous souhaitons vraiment répondre à l’appel du Christ. Jésus est un excellent pédagogue et dans ce même passage d’évangile lu aujourd’hui, il nous donne la recette : « Jésus se leva bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait. »

Etre disciple, c’est suivre le chemin que Jésus nous ouvre : d’abord prier, louer, aimer, dans un coeur à coeur avec Dieu et, rempli de sa force, celle de l’Esprit Saint, aller tout simplement là où il nous envoie ; là, où il nous a plantés : la maison, le travail, les rencontres – prévues ou imprévues -, se laisser déranger, etc….

Merci, Seigneur, de nous faire assez confiance, pour déposer ce trésor de l’Evangile entre nos mains. Nous voici pour répondre à ton attente, sûrs de la présence en nous de l’Esprit-Saint que tu nous as promis.
Sœur Anne
Horaires habituels
Attention les messes de semaine sont à 12h15
à partir de samedi 16 janvier suite au couvre feu avancé

Du lundi
au samedi 12h 15 : Eucharistie suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 14h
Le dimanche 09h45 : Partage sur l’Evangile (ouvert à tous)
10h00 : Adoration
11h00 : Eucharistie
Le lundi 20h30 : Assemblée de prière charismatique « Action de Grâce »
via WhatsApp
Le mercredi 20h15 : Groupe de prière « Viens et loue » par visio
Le jeudi 14h30 : Prière d’Intercession
Le vendredi 12h 15 Messe pour la Terre Sainte avec l’Ordre équestre du Saint Sépulcre

Agenda paroissial
Dimanche 7 février 11h : Eucharistie
Messe du 5ème dimanche du temps ordinaire
Mercredi 10 février 15h : Fraternité « Le Bon larron »
Jeudi 11 février 12h15 : Messe de la fête de Notre Dame de Lourdes
29ème Journée mondiale des malades
Samedi 13 février 10h30 : « Une boussole pour la Bible »
15h : Groupe chants
Dimanche 14 février 11h : Eucharistie
Messe du 6me dimanche du temps ordinaire
Mercredi 17 février 12h15 : Messe des Cendres
Dimanche 21 février 11h : Eucharistie
Messe du 1er dimanche du temps de Carême

La prochaine entrée en Carême (Mercredi des Cendres 17 Février) à la demande de Rome et donc aussi de l’Eglise de France, se fera, pour des raisons sanitaires, sans imposition des Cendres.

Pourrions-nous, d’ici là, réfléchir à ce que cela suscite en nous :

– Les Cendres, qu’est-ce que cela représente pour moi ?

– Quels signes pourrait-on mettre en place pour renouveler
le sens de cette célébration ?

– Qu’est -ce qui est Essentiel ? Important? Nécessaire? Accessoire?