92 rue Saint-Denis, 75001 Paris

Accueil > PETIT CATECHISME > Les Saints > Saint Joseph, gardien de la vie et de l’amour

Saint Joseph, gardien de la vie et de l’amour

« Des fils, voilà ce que donne le Seigneur, des enfants, la récompense qu’il accorde » Psaume 126

Quand le roi Hérode, assoiffé de pouvoir et de sang, voulu s’en prendre à la vie de l’enfant Jésus, c’est grâce au cœur décidé et à la main bienveillante de Joseph que Dieu le sauva de l’assassinat. C’est de cette manière que Joseph mit en œuvre sa fuite en Égypte et permit à Marie et à Jésus de survivre. Il faut donc apprendre à contempler dans Joseph le protecteur de la fragilité de la vie, toute faible et sans défense, comme le fut Jésus encore nourrisson protégé par son père de cœur.

On peut avec ce regard contempler de nombreux aspects de la vie de Joseph, comme le souligne le journal allemand kath.net, pour saisir cette dimension dans toute son ampleur :

Ainsi, lorsque Marie, sa fiancée, tomba enceinte sous l’action du Saint-Esprit, Joseph de Nazareth accepta de prendre Marie avec lui. Elle était pourtant tombée enceinte avant leur mariage et pas avec lui, il aurait donc pu prendre la naissance de Jésus comme un déshonneur et souhaiter répudier Marie. Il a pourtant décidé de protéger Marie et son enfant qui allait naître. L’exemple de saint Joseph est ainsi là pour nous rappeler que toute vie dans le sein de la mère est déjà sacrée et mérite les plus belles attentions et toute la protection de cette figure bienveillante et paternelle.

Saint Joseph, l’intercesseur privilégié des travailleurs auprès de Dieu

Le fils de Dieu, qui n’était pas né exactement comme tout le monde, partageant la condition des hommes devait, selon le dessein de Dieu, connaître la vie calme et simple d’une famille parmi d’autre. Uni à Marie, Joseph a pris à cœur son rôle de père au sein de cette sainte famille. Contempler Joseph dans son rôle de père, c’est se souvenir que tous les enfants ont besoin d’un cœur aimant, d’une enfance remplie de douceur et de sécurité et c’est prier pour tous les enfants exploités et abusés. Saint Joseph et sainte Marie la mère de Dieu montrent auprès de Jésus l’immense dignité de l’enfance et le caractère sacré et rayonnant de cette étape de la vie.

Joseph a également su transmettre à Jésus la simplicité du travail. Il a montré au Seigneur Jésus Christ le travail de ses mains de charpentier et lui a montré la patience et la volonté de tous ces artisans du quotidien. Contempler Joseph, c’est ainsi également prier pour que chaque homme ait un travail qui lui convient et dans lequel il trouve la possibilité de faire fructifier de manière plus belle son humanité et ses talents de chrétien au cœur de la création et de l’action. Saint Joseph est ainsi l’intercesseur privilégié des travailleurs auprès de Dieu. L’Église, suivant l’héritage de ce simple charpentier qui éleva le fils de Dieu dans l’admiration du travail bien fait, a mis la dignité du travailleur au cœur de son enseignement sur la société. Chaque fois que la dignité et les droits des travailleurs sont malmenés, les chrétiens doivent réagir en prophètes et rappeler l’immense valeur aux yeux de Dieu des hommes et des femmes qui travaillent.

Ne jamais perdre de vue le salut de tous les hommes

Dans son village de Galilée, Joseph était très attentif aux merveilles de la création. La proximité de Jésus avec la nature vient aussi de son éducation au sein de sa famille. La contemplation de la beauté de la création et sa préservation est une véritable mission pour les chrétiens. Saint Joseph nous enseigne ainsi comment voir une bienheureuse proximité avec la création au service du bien et du salut de tous les hommes.

Enfin saint Joseph est honoré comme le saint patron des mourants. Il a vu en effet son fils connaître le pire des supplices en priant pour lui et sans perdre son espérance pour la vie éternelle. Le souci des malades et des souffrants et donc l’une des plus belles œuvres de la miséricorde de Dieu. Il s’agit de ne jamais perdre de vue le salut de tous les hommes afin de conduire à la paix dans la contemplation de l’amour de Dieu tous les hommes et les femmes qui souffrent et peuvent se sentir abandonnés, des hommes autant que de Dieu. Saint Joseph nous rappelle donc le soutien et la présence continue dont ont besoin les personnes qui souffrent : il s’agit là encore de se faire le gardien de son prochain, de la vie et de l’amour.

Saint Joseph, prie pour nous ! Époux de Marie, père de cœur de Jésus, nous, les fiancés prêts à fonder une famille à ton exemple, les enfants qui voudraient un père comme toi, les malades et les mourants qui ont tant besoin d’attention, nous te prions d’intercéder auprès de Jésus pour nous donner la grâce de suivre ton chemin de sainteté au service de l’amour et de la miséricorde de Dieu, Amen.