92 rue Saint-Denis, 75001 Paris

Accueil > CULTURE ET HISTOIRE > La chapelle du Sacré-Coeur et des morts de la rue

La chapelle du Sacré-Coeur et des morts de la rue

Dans notre église, la chapelle latérale du Sacré Cœur, est devenue depuis 2005 un lieu de mémoire et de prière pour nos frères et sœurs de la rue décédés.

JPEG - 217.5 ko

Pourquoi avoir créer un lieu de mémoire et de prière pour nos frères et sœurs de la rue décédés ?
Entre les années 2000 et 2005, plus d’une quarantaine de personnes connues de l’antenne Paris Centre de l’association « Aux captifs, la libération » sont décédés et pour un bon nombre les obsèques ont été célébrées dans l’église de St Leu. Si les fosses communes anonymes avaient disparues des cimetières, la plupart d’entre elles étaient enterrées dans des caveaux à décomposition rapide. Au bout de 5 ans, les restes sont incinérés et dispersés dans le jardin du souvenir. Il ne restait plus aucun lieu de mémoire. Nous avons donc souhaité offrir aux personnes de la rue et à ceux qui connaissaient les défunts, un lieu de mémoire et de prière dans l’église, en l’occurrence la chapelle du Sacré Cœur de Jésus.
Cette chapelle a été dédiée à un saint qui a partagé la réalité de leur existence : Benoît Joseph Labre. Ce saint, par sa vie et son cheminement, témoigne que la sainteté peut grandir dans tous les états de vie et toutes les situations sociales, même les plus marginalisées. Il nous invite tous à la conversion de notre regard sur les autres et sur nous-même. Il est un symbole d’espérance pour tous. La sculpture de son buste réalisée par le Père Denis Hétier du diocèse de Créteil et présente dans cette chapelle, témoigne d’une façon admirable du mode de sainteté de cet homme.

JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 208.7 ko
peinture murale