92 rue Saint-Denis, 75001 Paris

Accueil > PETIT CATECHISME > Une oeuvre, une histoire,un message > La Visitation ou Le Magnificat par Maurice Denis

La Visitation ou Le Magnificat par Maurice Denis

Maurice Denis écrit à 15 ans dans son journal : « Oui, il faut que je sois peintre chrétien, que je célèbre tous ces miracles du Christianisme, je sens qu’il le faut. » Maurice Denis répondra à cette vocation par sa vie, son travail, ses rencontres. Parmi ses nombreuses productions, nous avons choisit de vous présenter cette magnifique Visitation appelé également "Le Magnificat".

Quelle douceur dans cette représentation de la Visitation qui fait si bien écho aux paroles d’Elisabeth : "Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?"

Emue et heureuse par sa rencontre avec Marie qui porte le Sauveur en elle, Elisabeth embrasse affectueusement et avec humilité les mains de Marie. Un instant d’intimité. Autour d’elles, des spectateurs assistent à cette scène dans un silence religieux. Point d’auréoles entourant les têtes des deux femmes, mais la bougie allumée et la femme agenouillée au premier plan nous laisse deviner la présence divine au coeur de la scène.

Nous sommes toujours saisi par la force des couleurs chez Maurice Denis. Des tons chauds, un dégradé de couleurs jaunes et ocres, le reflet du soleil sur la mer...Une scène apaisante à l’image de la rencontre entre Elisabeth et Marie.

Extrait de la Bible

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth. Or, quand Elisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors Elisabeth fut remplie de l’Esprit Saint, et s’écria d’un voix forte : "Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque j’ai entendu tes paroles de salutations, l’enfant a tressailli d’allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur."

Marie dit alors : "Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur. Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Son amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais."

Marie demeura avec Elisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc 1, 39 - 56