92 rue Saint-Denis, 75001 Paris

Accueil > PETIT CATECHISME > Une oeuvre, une histoire,un message > La Vierge enceinte par Piero della Francesca

La Vierge enceinte par Piero della Francesca

La Madonna de Parto est une oeuvre du célèbre Piero della Francesca conservée à Monterchi en Toscane. C’est l’exemple type de la Vierge parturiente (Ou Vierge enceinte) précédent la Vierge à l’Enfant que nous avons plus coutume de rencontrer dans l’iconographie chrétienne. Si la date exacte de réalisation de cette oeuvre fut longtemps controversée, les historiens de l’art s’accordent aujourd’hui pour la dater autour de 1460.

Aujourd’hui conservée au musée de Monterchi, la fresque fut initialement peinte dans l’église Santa Maria di Momentana, qui fut détruite en 1785 pour permettre la construction d’un cimetière. Cette église fut remplacée par une petite chapelle funéraire, dont l’unique mur ancien conserva, par chance, la fresque dans la maçonnerie.

Ce n’est finalement que vers 1889 que l’œuvre fut redécouverte. Après restauration, elle fut déposée en 1993 dans l’ancienne école élémentaire de Monterchi, transformée en musée.
La Vierge enceinte est représentée debout et face au spectateur dans une attitude relativement hiératique, à la manière des représentations byzantines. Tandis que sa main gauche est posée sur sa hanche, sa main droite est posée délicatement sur son ventre. Cette main semble presque s’adresser à nous, comme si la Vierge nous indiquait qu’elle était enceinte.

Elle est entourée de deux anges spéculaires, parfaitement symétriques car réalisés à partir d’un même carton et de couleurs opposées. Ces derniers écartent délicatement les pans du rideau du baldaquin, brodé de grenades symbolisant la Passion du Christ.

Comment interpréter une telle scène ? Et pourquoi Marie est-elle représenté sous un grand baldaquin dont les rideaux sont entrouverts par deux anges ? L’interprétation la plus courante est que ce baldaquin serait une représentation de l’Eglise, et Marie au centre symboliserait l’Eucharistie puisqu’elle "porte" le corps du Christ.