92 rue Saint-Denis, 75001 Paris

Accueil > ETAPES DE LA VIE CHRÉTIENNE > LE CATECHUMENAT > Le catéchuménat à St Leu

Le catéchuménat à St Leu

Contacter le père Nicolas au 01 40 26 03 26 ou le père Gilles au 01 40 26 99 75
Le chemin de l’initiation chrétienne 
Pour devenir chrétien, le catéchumène, durant un parcours ponctué d’étapes, aidé de ses accompagnateurs et entouré par la communauté paroissiale, vit une démarche qui le prépare à recevoir les trois sacrements au cours de la veillée pascale.

Pour devenir chrétien, le catéchumène, durant un parcours ponctué d’étapes, aidé de ses accompagnateurs et entouré par la communauté paroissiale, vit une démarche qui le prépare à recevoir les trois sacrements au cours de la veillée pascale.

Les étapes du Catéchuménat
Lors de sa première demande, le "pré-catéchumène" est accueilli par le responsable du groupe catéchuménal de la paroisse. Cette première rencontre a pour objectif de faire connaissance, d’écouter et de faire préciser les motivations de la personne et enfin de l’informer du cheminement proposé, (durée, étapes, réunions,…). A l’issue de ce premier contact, le responsable désignera un accompagnateur pour cheminer avec la personne tout au long de la préparation.

JPEG - 146.6 ko

I. Le pré-catéchuménat

C’est un temps de première évangélisation, de découverte de la personne du Christ et de la communauté chrétienne. Temps de progression pendant lequel « s’opère une double transformation chez la personne qui est de l’ordre de la foi et de l’ordre du changement de vie (conversion) » et dont la durée est propre à chacun ; il conduit à la célébration de l’Entrée en catéchuménat.

Première étape : l’Entrée en catéchuménat (ou Entrée en Église)
Au terme de la période de pré-évangélisation, le "sympathisant" (ou pré-catéchumène) entre dans la communauté chrétienne où il reçoit le nom de catéchumène. Au cours de la célébration, il exprime publiquement son désir de poursuivre sa découverte du Christ ; il est marqué du signe de la croix et reçoit le livre des Évangiles. Inscrit dans le registre diocésain du catéchuménat, il est désormais membre de l’Église, en tant que catéchumène. S’ouvre alors le temps du catéchuménat.

II. Le temps du catéchuménat

Sa durée est variable (en moyenne deux ans), il s’achèvera - au sens strict - par la célébration de l’Appel décisif au début du carême, et - au sens large - à la veillée pascale au cours de laquelle le catéchumène recevra les sacrements de l’Initiation chrétienne.

Deuxième étape : l’Appel décisif et inscription du nom

L’appel décisif à la cathédrale Notre-Dame de Paris
Le premier samedi de carême, les catéchumènes sont invités à la cathédrale où l’archevêque appelle et accueille chacun d’eux, puis ils inscrivent leur nom sur des registres qui seront confiés à la prière des moniales des communautés contemplatives de Paris.
Écouter l’homélie du cardinal André Vingt-Trois lors de l’appel décisif 2010.

III. Le temps du Carême

C’est le temps de la préparation ultime (appelé aussi "de la purification et de l’illumination"). Au sein de leur communauté paroissiale, entourés de leurs accompagnateurs ainsi que de leurs parrains et marraines, les "catéchumènes-élus" vont vivre intensément les cinq dimanches de Carême (Tradition du Symbole de la Foi et de l’Oraison Dominicale ; Reddition du Symbole de la Foi et de l’Oraison Dominicale ; 1er Scrutin ; 2e Scrutin ; 3e Scrutin) qui les conduiront jusqu’à la veillée pascale.

Troisième étape : les sacrements de l’Initiation chrétienne
Habituellement à la Vigile Pascale, les catéchumènes reçoivent les trois sacrements de l’initiation : baptême, confirmation et eucharistie.

JPEG - 88.6 ko

IV. Le temps de la mystagogie

Ce mot grec signifie "entrée dans le mystère. Il s’étend tout au long du temps pascal. Les nouveaux baptisés, appelés "néophytes" découvrent la richesse de ce qu’ils ont reçu, ils en recueillent l’expérience et les fruits.

Le dimanche in albis
Le deuxième dimanche de Pâques, dimanche in albis (le dimanche qui suit le dimanche de Pâques), l’archevêque invitent tous les néophytes revêtus du vêtement blanc reçu au baptême pour une première catéchèse mystagogique avant de célébrer la messe à la cathédrale, l’église-mère du diocèse, là même où il les avait appelés au début du Carême.