92 rue Saint-Denis, 75001 Paris

Accueil > CULTURE ET HISTOIRE > Saint Leu, saint Loup de Sens

Saint Leu, saint Loup de Sens

Saint Loup ou Leu, Archevêque de Sens, est fêté le 1er septembre.

Devenu religieux à Lérins, il est invoqué pour la guérison du mal caduc, et pour le soulagement des enfants. On leur fait embrasser à Paris, dans une église qui lui est dédiée en la rue Saint-Denis, une petite châsse où repose une partie de ses saintes reliques.

Il mourut en 623, le 1er septembre dans le village de Brinon qui lui appartenait et dont il avait fait don à la cathédrale. Il fut enterré sous la gouttière de l’Église de Sainte-Colombe.

En 1601, Henri IV fit faire une neuvaine solennelle pour son dauphin, qui depuis a été Louis XIII, le juste. En 1638, Louis XIII fit la même neuvaine pour son fils Louis XIV - dit Dieu donné.

Les principaux monuments de sa gloire sont à Sens, Orléans, Paris, Saint Leu en Normandie. Il n’y a point de Martyrologue qui ne parle de saint Leu. Surius nous a donné l’histoire de sa vie. Nous en avons des abrégés dans Vincent de Beauvais, dans Pierre Natalibus et dans d’autres auteurs cités par Baronius.

L’église de Sainte-Colombe, ainsi que la chapelle de Saint-Loup ont été détruites en 1793.